Franchement, êtes-vous prêt à suivre une formation en ligne avec 50 heures en vidéo ?

Certains cours en ligne proposent des dizaines et des dizaines d’heures de vidéo. Il y a un effet psychologique à ça, au-delà de la nécessité de les proposer en raison de la nature du cours :

  1. Un volume important de vidéos = ça fait sérieux
  2. Un volume important de vidéos = j’en ai pour mon argent
  3. Un volume important = je vais apprendre un max !

Ceci dit, cela engendre plusieurs questions, dont une qui me paraît essentielle : est-ce que votre cible a le temps d’investir 50 heures de son temps dans un cours en ligne ?

Quand je dis 50 heures, c’est un minimum car le visionnage de 50 heures de vidéo s’accompagne généralement de pratique, de tests, d’exercices, voire de réflexions sur notre propre situation. Au final, on est certainement plus proche de 80 heures que de 50…

Mon propos n’est pas de dire qu’il est « mal » de proposer 50 heures de vidéos à ses futurs étudiants. Cela se justifie certainement, j’en suis persuadé mais j’ai une petite voix dans ma tête qui se demande s’il n’y a pas une autre façon de faire.

Faire plus court, par exemple.  

En raccourcissant le cours en ligne :

  • On va à l’essentiel. L’idée est de prioriser le contenu que vous comptez proposer dans votre cours. Plutôt que de tout proposer, il est peut-être intéressant de bien délimiter le périmètre de votre cours en resserrant le nombre de leçons proposées.

  • Moins de leçons, cela signifie aussi que votre cours est plus simple à structurer. Prévoir beaucoup de leçons nécessite une structure souvent plus complexe.

  • Moins de leçons, c’est aussi moins de temps de production, et donc un temps plus rapide entre la production du cours et sa mise en ligne.

  • S’embarquer dans la construction et la production d’un cours très long a des incidences sur le moral du créateur. On a parfois l’impression d’être dans un tunnel sans fin. Faire plus court permet de maintenir un degré de motivation plus élevé.
  • Moins de leçons, c’est aussi une communication simplifiée autour de votre cours en ligne. Il devient plus simple de communiquer, en se concentrant sur ses quelques messages clés.

  • Moins de leçons, c’est aussi plus simple à imaginer votre cours pour une cible mieux identifiée.

  • Moins de leçons, c’est aussi une motivation plus soutenue pour vos étudiants. Cela évite l’effet « démoralisateur » des 50 heures de vidéo à visionner.  

Et si vous avez quand même beaucoup de contenu, scinder votre cours en deux ets une solution. Vous pouvez réserver les enseignements clés dans un premier cours et en basculant des enseignements plus « avancées » dans un second cours. Une formule qui offre la possibilité de vendre ses deux cours sous la forme d’un « bundle » – 2 cours pour le prix d’un, ou le second à 3 ou 50% moins cher.